Pleurs du soir
Vie de maman

Les pleurs du soir : 6 solutions pour les apaiser

Quand Charlie avait 5 semaines, elle a commencé à se mettre à pleurer en fin de journée, sans raison apparente. Des pleurs intenses. Elle devenait toute rouge et se tendait. Elle semblait inconsolable. Ces pleurs se sont installés sur plusieurs jours et nous nous avons commencé à nous inquiéter avec G. Qu’arrivait-il à notre bébé ? En faisant quelques recherches, j’ai découvert que 10 à 30% des bébés de moins de 4 mois connaissant des périodes de pleurs intenses en fin de journée, appelés les pleurs du soir.

Les informations que j’ai pu trouver m’ont beaucoup aidé dans la compréhension et la gestion de ces pleurs et c’est ce que je voulais partager avec vous au travers de cet article 😃

Alors, pourquoi les pleurs du soir se manifestent-il ?
Comment les apaiser ?

C’est ce que nous allons découvrir ensemble.

Les pleurs du soir : qu’est ce que c’est ?

A partir de 3-4 semaines de vie, de nombreux bébés connaissent des longues périodes de pleurs en fin de journée. Ils sont d’une telle intensité qu’ils inquiètent les jeunes parents et les fatiguent énormément (physiquement et mentalement).

Ces pleurs du soir sont souvent interprétés à tort. En effet, on peut facilement penser qu’ils sont des manifestations de faim ou de douleur, mais aucune étude scientifique n’est venue confirmer ces deux hypothèses.

Ces pleurs sont en réalité la preuve de la mise en place de l’horloge biologique du bébé, qui lui permettra au fil des semaines de faire la distinction entre le jour et la nuit.

C’est une phase normale d’hyperactivité, où l’enfant a emballé sa phase d’éveil et ne sait plus comme l’arrêter.

Pour casser et arrêter ces cycles de pleurs intensifs, les bébés ont besoin de proximité, de réconfort. Ils ont aussi besoin d’être dans un environnement calme et positif.

Voici mes solutions pour mettre cela en place et apaiser les pleurs du soir de bébé.

#1 : S’isoler avec bébé dans une pièce sombre et calme

Quand un bébé est dans une période de pleurs du soir, il ne faut surtout pas le stimuler d’avantage. Au contraire, il faut mettre en place des moyens qui vont lui permettre de calmer son éveil.

Pour cela, la première solution est de s’isoler avec son bébé dans une pièce sombre, calme et silencieuse. Éloignez vous des stimulis comme la télévision, la musique et les lumières fortes.

#2 : Utiliser les sons pour calmer les pleurs du soir

Les sons aident bébé à se calmer et à briser le cycle des pleurs. Ainsi, n’hésitez pas à lui parler lui doucement, sereinement et calmement, sans en faire trop.

Murmurez lui que « tout va bien », qu’il est « en sécurité ».

Faites des sons en continue, apaisant, comme le son « ch, ch » ou le « OM ».

Imitez le son de la mer et des vagues en forçant votre respiration.

En cas d’extinction de voix… faites tourner la machine à laver ou l’aspirateur ! Ils ont largement fait leur preuve sur l’apaisement des bébés ! (C’est les voisins qui vont être content… 🙈)

#3 : Pratiquer le peau à peau

Pour sortir des pleurs du soir, un bébé ne doit pas être trop manipulé ni balloté. Le poser en peau à peau contre le ventre de sa maman ou de son papa (toujours dans une pièce sombre et calme) est une excellente solution pour l’apaiser et le calmer. Cette position immobile contre son parent répond merveilleusement bien à son besoin de proximité, particulièrement intense dans ces moments.

Le peau à peau apportera aux bébés une grande dose de réconfort qui apaisera ses pleurs du soir. 

#4 : Pratiquer le portage

Le portage est un deuxième excellent moyen de favoriser la proximité parentale, source de grand réconfort pour bébé. Le portage permet au bébé de retrouver des sensations in utero sécurisantes et apaisantes pour lui. Sachant que lorsqu’il est en pleurs du soir, un bébé est généralement tendu et agité, l’installation en écharpe de portage peut être un peu délicate. Mais elle est loin d’être impossible. N’hésitez pas à vous faire aider pour installer votre bébé.

Pour découvrir le portage et ses nombreux bienfaits, je vous invite à lire cet article et à écouter l’épisode 8 du podcast, consacré à ce sujet.

#5 : Respirer à son rythme

C’est un des conseils que donne Priscilla Dunstan dans son livre Il pleure que dit-il ?.

Pleurs du soir

Une fois que nous avons installé bébé en position cœur à cœur contre nous, et que le cycle des pleurs est cassé, on peut sécuriser l’apaisement de bébé en respirant à son rythme.

Pour cela, l’auteur nous invite à inspirer et a expirer largement, en gonflant volontairement notre cage thoracique, puis d’accélérer progressivement notre respiration pour se mettre sur celle de l’enfant. Une fois que l’on respire au même rythme, on ralentit petit à petit notre respiration : celle de bébé suivra.

#6 : Masser le visage de bébé

Je n’ai pas besoin de vous faire un dessin pour vous expliquer les bienfaits apaisants des massages n’est-ce pas ? 😊

En revanche, je peux vous inviter à masser le visage de votre bébé pour calmer ses pleurs du soir !

Deux massages du visage sont particulièrement efficaces pour apaiser et calmer bébé (je parle en connaissance de cause avec Charlie !).

Le premier consiste à utiliser votre index, de le faire partir du milieu du front et de la faire descendre jusqu’au bout du nez de votre bébé.

Pour le deuxième, utilisez votre index et votre majeur et faites-les glisser de droite à gauche sur le front de votre bébé.

En résumé, pour apaiser les pleurs du soir, il faut…

  • Supprimer toutes les sources de stimulations en s’isolant dans une pièce sombre et silencieuse.
  • Mettre en place des soins de proximité parentale : peau à peau, portage, porter bébé aux bras contre soi, massage du visage.
  • Utiliser les sons et la respiration pour apaiser bébé.

Le plus difficile dans les pleurs du soir, c’est de rester positif alors que les nerfs sont mis à rude épreuve. Les pleurs intenses d’un bébé sont d’une grande difficulté pour tous les parents qui les subissent sur des longues durées. Je vous invite à lire cet article si vous sentez que vous craquez émotionnellement.

Et puis bien sûr, faites vous confiance. Les conseils que je vous donne ici sont universels et ne conviendront peut être pas à votre bébé. Vous avez les ressources et les capacités de comprendre votre enfant et de trouver ce qui l’apaisera. Vous seuls savez vraiment ce qui est le mieux pour lui.

Si vous avez besoin de soutien dans ces moments là, n’hésitez pas à m’écrire 🙏💛

Prenez soin de vous, à très vite !

Julia 🌱

Sources :
Le sommeil, le rêve et l’enfant, Dr marie Thirion et Dr Marie-Josèphe Challamel
Il pleure que dit-il ? Priscilla Dunstan
Les vrais besoins de votre bébé, Bernadette Lavollay

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 10
    Partages

2 commentaires sur “Les pleurs du soir : 6 solutions pour les apaiser”

  1. Merci pour cet article.
    Même avec 2 enfants… on se surprend à douter lorsque l’on n’arrive pas à calmer bébé pendant les pleurs du soir.
    Heureusement on est plus rapide à répondre par le portage etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.