Diversification alimentaire

Diversification alimentaire bébé : les 7 choses à savoir pour bien démarrer

Bébé grandit à vu d’œil, c’est le moment de la diversification alimentaire pour lui. Grand moment de découvertes pour lui , avec l’introduction de nouvelles saveurs et textures dans ses repas. J’étais très excitée à l’idée de commencer avec ma petite Charlie et de cuisiner pour elle. Je l’ai vraiment vécue comme un grand changement, autant pour elle que pour moi (c’est une autre organisation que les biberons ou la tété..). C’était très amusant aussi. Vous auriez vu les têtes que faisait Charlie les premiers jours… fous rires garantis pour son père et moi.

Comme vous certainement, je me suis posée beaucoup de questions sur le grand sujet de la diversification alimentaire d’un bébé. Quand commencer ? Avec quels aliments ? En quelle quantité ? Avec quels matériels ? Comment conserver les préparations ?

Je vous dis TOUT pour bien démarrer la diversification alimentaire de votre bébé dans cet article. C’est parti !

Quand commencer ?

Il est recommandé de commencer la diversification alimentaire d’un bébé entre ses 4 mois et 6 mois, ce pour plusieurs raisons.

Premièrement, à 4 mois, le palais de Bébé est très réceptif et « ouvert ». C’est un moment propice pour lui faire découvrir des nouvelles saveurs. Deuxièmement, comme a pu me l’expliquer mon médecin, plus un aliment est introduit tôt dans l’alimentation, plus les risques d’allergies sont faibles.

Cependant, pas de stress les mamans. Commencer à pile 4 mois est donné à titre indicatif. Prenez l’avis de votre médecin qui suit votre bébé avant toute initiative. Chaque bébé est différent, ils ne sont pas tous prêts à démarrer à 4 mois. C’est un grand changement pour eux ! Sachez seulement qu’à 6 mois révolus, les besoins nutritionnels de Bébé évoluent. D’où la recommandation de commencer à diversifier son alimentation pour combler ses besoins, avant ses 6 mois.

Quelle quantité ?

Au début de la diversification, on commence avec seulement quelques cuillères les premiers jours. Là encore, tout dépend des bébés. Certains peuvent être très réceptifs, d’autres un peu moins. Restez à leur écoute, observez leurs réactions et adaptez le nombre de cuillères en fonction. Au fil des jours, Bébé va s’habituer et acceptera des quantités de plus en plus importantes. On est passé de 5 cuillères à 130 grammes de purée de légumes pour Charlie en un mois. A 5 mois et demi, elle était à 150 grammes et 6 mois 180 grammes. Tout dépend de l’appétit de vos bébés. Si vous voyiez que votre enfant fini toujours son pot, augmentez progressivement les quantités, sans dépasser les 200 grammes.

Quelle texture ?

Croyez moi, la texture à son importance… Je ne m’étais pas renseignée sur ce sujet et j’ai fait une première purée de carotte à Charlie… très épaisse ! Et bien ce n’est pas passé DU TOUT ! Pauvre biche, elle en était presque dégoutée.

Il faut une texture EXTRA LISSE les mamans ! A la limite du liquide au début, pour ne pas trop perturber bébé entre son lait et la nourriture. Ainsi, la découverte et la transition seront plus faciles pour lui. La texture de ses purées évoluera au fil des mois. A titre indicatif, vous pouvez lui proposer :

  • Purée extra-lisse à 4 mois.
  • Purée lisse à partir de 6 mois.
  • Purée moulinée, avec des premiers petits morceaux à partir de 9 mois.
  • Morceaux à partir de 12 mois.
Bettrave extra-lisse…

Quels aliments ?

C’est simple : on commence par introduire les légumes (de saison de préférence), le midi. Si vous avez des doutes, vous pouvez consulter des calendriers de légumes de saison qui se trouvent facilement sur Google. Personnellement, j’adore ceux de Claire-Sophie, que je suis sur Instagram.

Pendant 15 jours, on donne seulement des légumes à nos bébés. Choisissez un légume, que vous introduirez pendant deux jours, pour détecter d’éventuelles allergies, puis varier avec un autre et ainsi de suite. Il est aussi recommandé d’ajouter à vos préparations une cuillère à café de matière grasse (huile d’olive, de tournesol, de colza, mélange 3 huiles, beurre). C’est excellent pour le développement de leur cerveau.

Passé les 15 premiers jours:

  • Les fruits peuvent être introduits au goûter. Vous pouvez commencer par les fruits de saison et/ou classique comme la pomme, la banane ou encore la poire. Préférez l’introduction des fruits exotiques à partir de 5 mois, quand Bébé sera plus habitué. Pourquoi cette distinction avec les légumes ? Tout simplement parce que les fruits sont sucrés et gourmands ! Le but est d’éviter que Bébé délaisse les légumes pour les fruits. Tout comme les légumes, introduisez un nouveau fruit tous les deux jours pour prévenir d’une allergie.
  • Vous pourrez commencer à mélanger les légumes ensemble et les fruits ensemble, par intérêt gustatif principalement. Miam-miam pour nos bébés ! Vous pouvez également introduire la pomme de terre dans chacune de ses purées, à raison de 2/3 de légumes et 1/3 de pommes de terre.

Les légumes de type chou et autres, difficilement digérables, sont à éviter pour préserver les petits ventres de nos petits.

J’en profite pour vous partager mon expérience avec la compote au goûter: ma fille a très vite apprécié les fruits et mangeait quasiment 130 grammes de compote au goûter… au fil des jours, elle boudait de plus en plus son biberon, qu’elle prenait après la compote. Elle buvait 60ml environ. Trop peu par rapport à ses besoins journaliers. Si vous êtes dans ce cas là, je vous conseille de mettre en place ce que m’a recommandé ma belle-sœur : inverser tout simplement l’ordre du goûter en donnant d’abord le biberon et ensuite la compote. Cela a été radical de notre côté. On est repassé à un biberon de 150ml et 60 grammes de compote.

Concernant le lait et les laitages

A 4 mois, le lait reste l’aliment principal de Bébé. Veillez à maintenir au minimum 500ml de lait par jour, et ce jusqu’à ses 1 an.

Pour les laitages, bébé pourra les découvrir à partir de 5 ou 6 mois. Tout dépend comment se passe sa diversification alimentaire. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre médecin à la visite des 5 mois pour savoir précisément quand vous pouvez lui donner. Préférez des yaourts doux et onctueux comme le fromage blanc, la faisselle ou les yaourts brassés, tous au lait entier.

Quelle cuisson ?

Simplement  à la vapeur ou à l’eau. Personnellement je préfère la vapeur. Cette cuisson est plus saine pour nos bébés ! Elle conserve les qualités nutritionnelles et gustatives des aliments. Elle est pratique car elle permet de cuire aussi bien les fruits et légumes que les viandes et poissons à partir de 6 mois. De plus, pas de risque de catastrophe en cuisine comme des aliments brûlés. Enfin, tout reste au chaud ! Que demandez de plus ? Je vous présenterai très bientôt toute la panoplie du matériel adapté à la diversification alimentaire d’un bébé !

Comment conserver vos préparations ?

Les légumes et les fruits cuits peuvent être conservés bien hermétiquement :

  • 48h au réfrigérateur.
  • Plusieurs mois au congélateur.

Au début, vous allez faire et donner des mini-quantités à Bébé. Je vous conseille vivement de préparer 200 grammes à 300 grammes de préparation et de les conserver dans des bacs à glaçons. Vous n’aurez plus qu’à sortir un ou deux glaçons au moment du repas. Un gain en temps et en sérénité pendant ce grand changement.
Là encore, beaucoup de produits et d’astuces existent pour conserver vos préparations, que je vous présenterai dans un prochain article.

Et après 6 mois ?

A partir de 6 mois révolus, Bébé a d’ores et déjà découvert et goûté beaucoup d’aliment. Mais c’est loin d’être fini !

Vous pouvez désormais compléter ses purées avec 10g à 15g de viande, poisson ou œuf. Encore une fois, seul votre médecin pourra vous confirmer le bon moment pour les introduire. Le mien m’a recommandé, au 6 mois de Charlie, de commencer par les viandes blanches comme le poulet, la dinde, le veau mais aussi l’œuf dur (blanc+jaune) écrasé à la fourchette ainsi que les poissons maigres ou gras. Pour ne pas être embêtée avec les arrêtes, j’ai commencé par le carrelet et la sol. Pour ma part, je cuis ces aliments à la vapeur (car trop sec à la poêle).

Vous pouvez aussi introduire les épices douces, comme la muscade, le cumin, le curcuma, le curry doux, ou encore le paprika, ainsi que les herbes aromatiques comme le persil, le basilic, la coriandre et la menthe. De quoi donner encore plus de goût à vos préparations ! Génial non ? Personnellement, j’ai attendu avec impatience les 6 mois pour commencer à cuisiner des vrais petits plats à Charlie. Je vous partagerai prochainement mes favoris !

Je n’irai pas au-delà des 6 mois, car je ne l’ai pas encore expérimenté avec ma fille, qui a 7 mois au moment où j’écris cet article. Mais comptez sur moi, je compléterai dès que possible !

En résumé

  • Commencer la diversification alimentaire entre 4 et 6 mois.
  • Introduire uniquement les légumes le midi pendant 15 jours.
  • Passé 15 jours, introduire les fruits au goûter et commencer à mélanger les légumes.
  • Deux jours d’introduction par aliment (fruits et légumes), pour détecter d’éventuelles allergies.
  • Texture EXTRA LISSE !
  • 1 cuillère à café de matière grasse dans chaque purée.
  • Préférer les légumes bio et de saisons, ou bio et surgelés.
  • Le lait reste l’aliment principal de Bébé, veiller à compléter chacun de ses repas diversifiés avec un biberon. 500ml de lait par jour, répartis sur 3 biberons en règle générale, jusqu’à un an.
  • Les laitages sont à introduire à partir de 5 et 6 mois, sous l’avis de votre médecin
  • Cuisson à la vapeur.
  • Conserver hermétiquement 48h après cuisson réfrigérateur et plusieurs mois au congélateur.
  • Congeler dans des bacs à glaçon.
  • 6 mois révolus : introduire les viandes, poissons et œufs + épices + herbes aromatiques

A très vite les mamans, cuisinez-bien !

Sources :
Ministère de la Santé et des Solidarités
Retranscriptions exactes des conseils de mon médecin
Livre “Je cuisine pour bébé et toute la famille” de Christelle Courrege et Céline de Souza

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 17
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.