Grossesse

Les bénéfices de l’accouchement dans l’eau

Avant, quand j’entendais parler d’accouchement dans l’eau, je pensais que c’était simplement des femmes qui souhaitaient faire l’expérience de mettre leur enfant au monde dans l’eau. Je ne m’étais jamais posée la question sur les bienfaits de ce type d’accouchement jusqu’à ce que je découvre Michel Odent et son travail.

L’accouchement dans l’eau a été introduit par Michel Odent en 1970, à la maternité de Pithiviers à Paris. Il observait régulièrement que certaines femmes en plein travail avaient des douleurs dans le dos. Ces fameuses contractions dorsales et douloureuses rendaient l’accouchement de ces femmes plus long et plus difficile.

Soucieux de trouver une solution à ce phénomène, Michel Odent a donc souhaité tester l’utilisation de l’eau chaude pendant l’accouchement pour observer si celle-ci pouvait avoir un effet bénéfique sur ces douleurs dorsales. Un matin, il est allé acheté une piscine de jardin dans un magasin proche de l’hôpital de Pithiviers et l’a installé en salle de naissance, pour commencer ses expérimentations

Depuis, des nombreux bénéfices ont été découverts sur l’utilisation de l’eau pendant un accouchement et c’est ce que je vais vous détailler dans cet article : c’est parti ! 😃

Accoucher dans l’eau favorise l’intimité

Je vous l’avais présenté dans ce précédent article, l’intimité est un besoin essentiel lorsqu’une femme accouche. Elle a besoin d’être au calme et sans observateurs pour favoriser la libération d’ocytocine, hormone des contractions qui permet de dilater le col. Ainsi, prendre une douche ou un bain, dans une petite pièce chaude et calme, avec soi-même, permet à une femme en travail de trouver cette intimité, de libérer l’ocytocine et de faire avancer son accouchement dans de bonnes conditions.

L’accouchement dans l’eau permet à la femme de se relaxer

Nous sommes tous d’accord je pense pour dire qu’une bonne douche chaude ou un bon bain chaud eh bien… ÇA DETEND ! Ca fait du BIEN ! Cet effet bienfaisant ne disparaît pas pour une femme qui accouche, bien au contraire !

Un bain ou une douche va permettre à une femme en travail de se détendre. Elle sera ainsi en meilleure capacité d’accueillir ses contractions et de supporter la douleur 🙏.

L’accouchement dans l’eau permet de diminuer la sensation de douleur

L’utilisation de la chaleur est une technique ancestrale et naturelle qui atténue les douleurs musculaires. En effet, la chaleur permet :

  • un relâchement musculaire.
  • de diminuer la transmission des messages nerveux au cerveau, ce qui a pour effet de créer un effet antalgique/antidouleur rapide et efficace.

En ce qui concerne l’accouchement, l’utérus est un muscle qui se contracte pour faire naître le bébé. L’utilisation de l’eau prend donc tout son sens pour aider au relâchement de ce muscle et à la création d’un effet antalgique pour diminuer la douleur des contractions.

Lorsqu’une femme en plein travail s’immerge dans un bain chaud à 37°, c’est tout naturellement que sa sensation de douleur liée aux contractions diminue grâce aux effets bénéfiques de l’eau chaude sur les muscles et le cerveau. Magique n’est-ce pas ?

Accoucher dans l’eau permet de diminuer les hormones stress

Sans surprise, les nombreux bénéfices de l’utilisation de l’eau pendant l’accouchement permettent d’abaisser le niveau de stress de la maman. Cela laisse donc toute la place à l’ocytocine, qui va créer des contractions efficaces. L’accouchement se passe généralement plus facilement et plus rapidement car de bonnes conditions sont mises en place.

Pourquoi certains bébés naissent dans l’eau ?

Certains bébés naissent dans l’eau car c’est un souhait de la maman : elle a voulu donner naissance à son enfant dans ces conditions.

Tandis que d’autres bébés naissent dans l’eau par accident si je peux dire. En effet, certaines mères se font surprendre par l’efficacité de l’eau chaude sur leurs contractions. Leur col se dilate rapidement et elles n’ont pas le temps de sortir de l’eau que leur bébé arrive et naît dans l’eau !

Les bonnes conditions d’un accouchement dans l’eau

Pour que l’eau soit un allier pendant l’accouchement, plusieurs conditions sont à respecter. Elles m’ont été données par Michel Odent. Les voici :

  • La femme doit être en travail bien établi, la dilatation doit avoir commencé.
  • L’eau du bain ou de la douche doit être à température du corps, c’est à dire à 37°.
  • Il est conseillé de rester 2 heures dans l’eau, pas plus. Au delà, l’eau peu avoir un effet inverse et ralentir le travail.

C’est vous souhaitez utiliser l’eau pour votre accouchement, je vous invite à vous renseigner sur la possibilité de le faire dans votre maternité. Malheureusement, toutes les maternités n’ont pas le matériel adéquat ni de personnel formé à cette pratique.

Et vous ?

Souhaitez-vous accoucher dans l’eau ? Est-ce une expérience que vous avez vécue ?

A très bientôt les mamans !

Je vous embrasse,

Julia 🌱

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

4 commentaires sur “Les bénéfices de l’accouchement dans l’eau”

  1. Merci Julia pour cet article ! L’eau est L’ELEMENT de la grossesse et de l’accouchement ! Malheureusement, très peu de maternités sont en effet équipées, et quand elles le sont, elles refusent souvent l’expulsion dans l’eau ;( Certaines femmes n’ont aussi pas envie de cela… mais je n’ai jamais connu une femme qui ne voulait pas une douche 😉 Voilà donc un bon compromis 😉

    1. Eh oui… d’où l’importance de bien se renseigner sur les pratiques de la maternité dans laquelle nous accouchons…
      Merci pour ton commentaire Anne-Christine 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.